< Retour

Nénuphare Chroniques et quotidien de la Maison-phare

Écrire pour partager

Ça y est. On s’y met.

La Maison-phare se met à écrire collectivement, avec ses bénévoles et son équipe. Quelques mots, quelques paragraphes, quelques bouts d’articles par-ci par-là. Sur notre travail. Sur nos actions. Sur la vie du côté ouest de la ville. L’idée est de partager nos réflexions, nos idées, nos constats ou autres retours d’expériences. Modestement. Notre idée est de mettre des mots sur des pratiques ou des vécus. Se poser et écrire nos histoires du quotidien. Chroniqueur de l’ordinaire. Faire un diagnostic permanent et parfois se laisser aller à une analyse. Tenter de parler depuis notre terrain. Voilà notre idée. Vous racontez des choses, modestement, sans se limiter à un nombre restreint de caractère, sans se limiter à de la communication. Tenter de dépasser le compte rendu ou le « post » sur les réseaux sociaux. Juste pour essayer d’aller un peu plus loin dans qui nous sommes et ce que nous faisons.

Notre proposition est là : écrire pour avancer. Écrire sur notre blog, des qu’on aura des choses à dire et à partager. Parler d’éducation populaire, de pédagogie sociale, d’éducation nouvelle ou encore d’émancipation. Écrire sur la société ou sur nos libertés, du point de vue de l’éducateur et de l’éducatrice populaire. Écrire sur la culture, sur nos cultures, sur nos choix et notre vision de la chose. Raconter nos ateliers de rue, raconter les familles, les jeunes, les personnes. Raconter notre travail. Et partager, simplement avec qui veut nous lire. Sans doute pour redire parfois ce qui a déjà été dit par d’autre mais c’est pas grave, on parlera en notre nom et à notre manière !

Le rythme de nos écrits ? Aucune idée… pas de règle ni d’échéance. Pas d’annonce, pas d’attente. On essaiera juste d’être rigoureux dans nos propos, modestement et avec optimisme.

Et vu que nous ne sommes pas les seuls dans cette démarche, on partagera les textes des copains, copines et camarades de nos différents réseaux !

Voilà. On s’y met !

À très vite,

L’équipe bénévole et permanente de la Maison-phare.